L'affaire B.

Publié le par Angelyz

     En avril, on fa ait des travaux pour une nana, victime d'une effraction avec vol. Donc travaux finis, envoi de la facture.
     Deux mois plus tard, je rappelle la cliente. Répondeur, je laisse un message. Quelques temps après, je la rappelle et je re laisse un message sur son répondeur. Toujours rien. Je la rappelle un peu plus tard et je tombe sur sa fille. Je lui explique le pourquoi du comment et je lui demande de dire à sa mère qu'elle me téléphone.
     Toujours rien. Je rappelle et répondeur. Re re message et re rea attente. J'en causationne deux mots au paternel et il l'appelle. Le moins qu'on puisse dire est que son message (car toujours répondeur) n'est pas vraiment aimable !
     Toujours rien. Aussi, je reprends le téléphone et j'ai encore une fois de plus la fille au téléphone qui me dit que sa mère n'est pas là et qu'elle ne sait pas quand elle rentrera du travail (ben voyons, prends-moi pour une buse !).
- "Pas compliqué. Je vous explique en deux mots. On a fait des travaux en avril. Nous ne sommes toujours pas payés. Nous n'avons jamais été rappelés par votre mère. Je lui laisse deux ou trois jours pour nous rappeler et si elle ne se manifeste pas, j'envoie directement en justice !
- D'accord, je lui dirais !"
     Par acquis de conscience, j'appelle son assurance qui me dit qu'effectivement, ils l'ont payé deux mois après la fi des travaux, soit en juin. Ils partent du principe, comme nous ne sommes pas agréés par cette assurance qu'une fois que le client a l'argent, c'est à lui de payer les artisans. De plus, ils ne font pas de délégation de paiement.....
     Et, ouateusurpraïse, la cliente m'appelle le jour même à midi. Et elle commence à me dire que son répondeur ne marche pas (of course..) et que son assurance ne l'a pas encore payée.
- "Pourtant, votre assureur m'a certifié tout à l'heure qu'il vous avait réglé plus que le montant des travaux le 25 juin..
- Mais vous savez, moi, un chèque de ce montant, je le pose de suite en banque mais je ne savais pas ce qu'il représentait (évidemment, c'est la seule personne qui ne regarde jamais la lettre jointe à un chèque de ce montant !). Et puis, de toute façon, vous, ça ne vous regarde pas, vous n'êtes que la secrétaire".
     Ahh !! La SAL*** !!!! La SALE ROGNURE !!! La PETAS** !! ******** !! **** !!
- "Je ne suis peut-être que la secrétaire mais sachez bien que c'est moi qui vais reprendre l'entreprise..."
     Mais la nana, pas le moins du monde démontée par ma réflexion, me dit qu'elle m'enverra le chèque dès aujourd'hui. J'ai reçu le chèque le lendemain. Je l'ai posé de suite en banque et si ça peut l'emmerder, tant mieux !

Commenter cet article

Franck :0014: 11/11/2007 11:21

Bisous Angelyzet oui que de perssonne mal honette !bisous

Angelyz 11/11/2007 20:01

qd on a un client honnête, ça nous fait bizarre..bizou mister

miriel:0091: 09/11/2007 08:48

c'est vraiment pénible les gens qui ne veulent pas payer...ils sont souvent de très mauvaise foi en plus.....

Angelyz 09/11/2007 10:13

oui.. remarque, je pourrais faire un récap de toutes leurs "raisons"..bizou ma belle

paula 07/11/2007 23:25

Mon mari travaille avec son père dans une entreprise de famille, et oui c'est comme ça tout les jours. Il on même des cas en justice. BisesEt merci d'être passé chez moi.

Angelyz 08/11/2007 22:18

on en a eu aussi, des affaires en justice.. on va pas tarder à y aller à mon avis pour certains.. mais c'est qd m un monde qu'on doive passer par ce système pour avoir ce qui nous est dû !bonne soirée et au plaisir :)

choco 06/11/2007 13:24

je supose que c'est la femme du surrendettement@+

Angelyz 06/11/2007 13:41

même pas ! t'imagine pas le nombre de mauvais payeurs qui peut trainer !!!bizou mister

poeticluso 05/11/2007 15:59

Avec ces personnes on arrive toujours aux menaces!..Bisous Angelyz.

Angelyz 05/11/2007 21:11

et si tu savais comme ça me gonfle de devoir relancer les gens pour qu'ils paient !!!!! le pire, ça me prend du temps que je pourrais employer à autre chose alors qu'ils finiront par payer...bizou mister